Polissage de voiture : Comment le faire pour le mieux

Le polissage de voiture est souvent source de confusions. Le terme de lustrage est beaucoup plus utilisé à la place du polissage, bien que ce soit deux actions bien distinctes qui servent à polir sa voiture. En effet, il s’agit de diverses techniques utilisées pour corriger des imperfections sur la voiture. À quoi sert cette méthode ? Comment l’utiliser pour bien polir son auto ? Quels sont les produits nécessaires à l’opération ? Nous allons vous l’expliquer dans ce qui suit

Qu’est-ce que le polissage de voiture?

A priori, la peinture de votre carrosserie est destinée à donner de l’éclat sans autre intervention si ce n’est un entretien bien fait et de manière régulière. Cependant, cette attente n’est pas toujours comblée de telle sorte qu’on assiste à la désoxydation et au ternissement du vernis. Cela nécessite donc un polissage de la carrosserie voiture.

 

À quoi sert un polissage de voiture?

De façon pratique, le polissage d’une voiture consiste au fait de corriger les imperfections occasionnées par les frottements pendant  des nettoyages aux chiffons qui ne sont pas vraiment appropriés. C’est également le procédé qui consiste à traiter et à enlever les rayures superficielles. Elle ne s’impose que lorsque des défauts sont identifiés et nécessitent des corrections. C’est une étape qui se déroule avant le lustrage, juste après la décontamination.

L’entretien auto s’effectue principalement avec des produits abrasifs accompagnés de mousses spéciales appelées pads. Ces mousses sont aussi abrasives, mais à un moindre degré. Le polissage permet aussi d’enlever les hologrammes et les micro-rayures. Il aide à réduire les rayures qui semblent profondes, autant qu’il permet de corriger certaines imperfections comme l’oxydation ou encore la dégradation causée par des éléments chimiques.

Techniquement, le polissage des voitures sert à rattraper les micro-rayures sur les feux arrière, les clignotants et optique de phare, notamment celles en polycarbonate usées par les UV. Par ailleurs, en matière de polissage de voiture, seule l’utilisation de la machine à polir et des produits spécifiques permet d’avoir de bons résultats et apporter une protection carrosserie.

 

La différence entre polir et lustrer

Il existe beaucoup de confusions entre polissage et au lustrage. Pourtant, ces deux notions sont bien distinctes et doivent être plutôt utilisées de façon complémentaire. En vue d’enlever imbroglio, il est important de retenir que le lustrage consiste à gommer les micro-rayures en mettant un film de protection temporaire sur votre véhicule. Il permet de désoxyder, de boucher les aspérités et de nourrir votre carrosserie auto. C’est un traitement superficiel qui ne nécessite pas une action en profondeur. Pour ce faire, il faudra utiliser une lustreuse. Il est par conséquent moins efficace, mais moins coûteux aussi.

 

Comment effectuer son polissage de voiture ?

En nous référant à la distinction effectuée ci-dessus, il est question de savoir comment effectuer un traitement de carrosserie en profondeur pour sa protection. En la matière, plusieurs étapes doivent se succéder et se déclineront en : avant, pendant et après le polissage voiture.

 

Les astuces pour un polissage voiture parfait

Pour être réussi, un polissage de carrosserie nécessite le respect d’un certain nombre d’étapes aussi importantes les unes que les autres. En effet, ce processus d’efface rayures se décline dans les 5 phases suivantes :

 

Le shampooing

 

Il s’agit de la phase de nettoyage voiture qui est très sensible et qui nécessite une parfaite maîtrise. Cette exigence tient du fait que la plupart des micro-rayures qui s’observent sur la carrosserie sont provoquées au cours de cette étape. Évitez alors les stations de lavage et privilégiez un nettoyage à la main. En effet, concernant le polissage de la voiture, les rayures sont souvent le résultat d’une action mécanique exercée sur la peinture comme les frottements pendant du lavage extérieur ou du séchage par exemple.

 

La décontamination

C’est la phase qui consiste à enlever l’oxydation et les impuretés en profondeur. Elle vient débarrasser la carrosserie du reste des films routiers, des résidus de goudrons, des résines d’arbres et autres déchets ayant échappé au shampooing. Elle offre à la carrosserie de la brillance avec des reflets plus profonds.

 

Le polissage

C’est à ce niveau que s’effectue le retrait des traces, des éraflures et toutes sortes d’imperfections. En effet, il s’agit de réduire l’épaisseur de la couche de peinture ou du vernis afin d’en soustraire et de corriger les défauts. Cette action rend le vernis tout neuf, sans rayures et  défauts. Toutefois, il faudra agir avec vigilance pour ne pas brûler ou traverser la peinture lors de ce polissage de voiture.

 

Le lustrage

Dans un processus complet de rénovation de votre peinture, cette étape, qui pour certains est facultative, doit forcément succéder à celle du polissage pour un résultat professionnel. En effet, cette phase de traitement de la carrosserie est destinée à  nourrir la peinture, ralentir son vieillissement, nuancer les reflets de sa couleur d’origine. Le lustrage carrosserie permet également de relooker la peinture pour lui donner un aspect mouillé et la rendre plus chaleureuse.

 

La pose d’une cire

 

Il s’agit ici de l’étape post polissage. Elle consiste à poser la cire de protection pour donner de la durabilité aux actions précédentes et attribuer une vraie armure à votre peinture. En plus de permettre la conservation des étapes en amont, la pose de la cire une fois réalisée permet d’obtenir une brillance digne d’un miroir.

 

Vous voulez en savoir plus sur le polissage de voiture, suivez le lien https://www.cleancar2savoie.com/actualites/votre-vehicule-presente-des-micro-rayures-ou-la-carrosserie-est-ternie-par-le-temps/

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code