L’habilitation électrique est-elle obligatoire pour changer une ampoule ?

La question la plus posée aux experts du risque électrique est de savoir si l’habilitation électrique est obligatoire pour changer une ampoule électrique. La réponse est toujours la même puisque tout dépend de l’analyse des risques. En effet, il n’y a pas lieu d’avoir une habilitation électrique pour le changement d’une lampe qui est placée sur un dispositif où il n’existe pas de risque de contact direct. Par contre l’opérateur est obligatoirement habilité s’il va intervenir sur certaines lampes où le risque est présent.

Le risque électrique

A la question de savoir comment est généré un risque électrique, il faut savoir qu’il existe 3 situations pour cela. Le contact direct et indirect ainsi que l’arc électrique sont les 3 situations génératrices d’un risque électrique pour le travailleur et il peut s’agir d’électrisation, d’électrocution ou de brûlures.

Le contact direct est constaté quand le travailleur touche une partie conductrice de courant de la borne de raccordement. Quant au contact indirect, il a lieu quand une pièce conductrice est mise sous tension accidentellement. L’arc électrique peut quant à lui se produire pendant l’ouverture ou la fermeture du circuit. Le court-circuit qui va découler d’une liaison accidentelle entre deux pièces conductrices qui présentent une différence de potentiel entre elles.

Les opérations hors-tension

Tout employeur va faire en sorte de supprimer le risque électrique. La priorité sera donc donnée aux opérations hors-tension. L’employeur vérifiera que ses appareils respectent les règles de conception et qu’ils sont sous surveillance constante. S’il est impossible de mettre sous tension ou cela s’avère dangereux, il y a lieu de les remplacer par des mesures de protection collectives et individuelles. C’est pour cela que l’habilitation électrique est devenue obligatoire depuis l’année 2011.

Les concernés par l’habilitation électrique

Les employés concernés par l’habilitation électrique sont ceux qui mènent des opérations sur les installations électriques ou aux alentours. Ces opérations  peuvent être d’ordre électrique ou pas. Le terme voisinage fait allusion au fait qu’il  existe dans la zone en question des pièces nues sous tension.

Pour savoir qui habilite, sachez qu’il y a dans ce sens une vraie confusion. Normalement c’est l’employeur qui habilite et il a donc la responsabilité de s’assurer que le salarié qui travaille pour son compte a reçu la formation habilitation électrique adaptée à son emploi et son grade. Par contre le centre de formation n’a pas le droit d’habiliter.

En ce qui concerne les intérimaires, c’est l’entreprise qui les emploie qui doit être sûre que le travailleur en question  a reçu la formation nécessaire pour pouvoir lui délivrer l’habilitation et ceci n’est pas facile pour le chef d’entreprise car il va reconnaître la possibilité et la capacité d’une personne qui est placée sous son autorité à accomplir en toute sécurité les tâches confiées

Vous voulez en savoir plus sur la formation habilitation électrique, contactez-nous.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code