Immobilier : Les critères pour pouvoir emprunter un crédit hypothécaire

Un crédit hypothécaire est un prêt accordé par un organisme financier dans lequel le bien immobilier est la garantie de paiement de la dette. Toutefois, l’obtention d’un prêt hypothécaire est généralement soumise à différentes conditions. En effet, les organismes prêteurs effectuent une recherche sur le profil de l’emprunteur et évaluent sa solvabilité pour limiter les risques qu’ils prennent. Pour augmenter les chances d’obtention de crédit hypothécaire, quelques paramètres doivent être pris en compte.

Prouver la stabilité financière

L’obtention d’un crédit hypothécaire dépend souvent des revenus de l’emprunteur. Le montant des revenus influe donc sur la décision de l’organisme prêteur. Pour évaluer la situation financière de l’emprunteur, la banque vérifiera ses fiches de paie ainsi que l’ensemble de ses sources de revenus. Si ses revenus sont moins élevés, mais que l’emprunteur dispose d’un apport personnel conséquent, il augmente ses chances d’obtenir le crédit hypothécaire.

Lorsque la banque connaît l’ensemble des revenus de l’emprunteur, elle s’intéressera à son endettement. Pour estimer celui-ci, on inclut les prêts en cours (prêt auto, personnel…), les loyers de son logement, les impôts, les assurances (voiture, habitation…). La banque additionne toutes ces charges pour mesurer son taux d’endettement. En général, les organismes financiers accordent le crédit si ce taux est inférieur à 33%. Toutefois, il peut arriver que les banques octroient le crédit à des gens dont le taux d’endettement dépasse les 33%. Ce cas peut être valable si l’emprunteur a des revenus assez importants.

Définir le montant exact du crédit

Dans la majorité des cas, tout organisme de crédit (banque, courtier) n’accepte de prendre l’engagement du crédit hypothécaire qu’à hauteur de 80% de la valeur du bien moins le capital restant dû. Ainsi donc, afin d’évaluer exactement le montant maximum de son prêt hypothécaire, l’emprunteur doit d’abord effectuer une évaluation de son bien. Cette estimation sera faite par un expert, soit un notaire, soit un agent immobilier.

Une fois le calcul effectué, l’emprunteur va consulter son tableau d’amortissement de prêt immobilier. Il procèdera ensuite à une comparaison du capital restant dû à la date de sa dernière échéance. Pour cela, il devra soustraire la valeur du bien par le capital restant dû qu’il multipliera ensuite par les 80% d’engagement de la banque. Il obtiendra ainsi le montant maximum de son crédit prêt hypothécaire. (Valeur du bien – capital restant dû) × 80 % = montant maximum du prêt hypothécaire.

Effectuer la demande du crédit hypothécaire

Lors de la demande d’emprunt de crédit hypothécaire, l’emprunteur va constituer un dossier en bonne et due forme avec l’aide de son notaire ou d’un courtier. Ce dossier doit inclure son certificat de propriété ainsi que l’évaluation de la valeur de son bien immobilier établi par une agence immobilière.

À cela s’ajoutent le tableau d’amortissement du crédit, le contrat de son crédit immobilier et ses relevés de compte bancaires des 6 derniers mois. L’emprunteur doit aussi fournir ses trois derniers bulletins de salaire, son dernier avis d’imposition et une copie de son contrat de mariage ou de PACS. Il convient de préciser que ce dernier élément touche uniquement les couples vivant sous un régime de séparation de patrimoine.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code