Devenir commissaire priseur, une carrière de rêve

Le commissaire priseur est celui qui mène la danse au cours d’une vente aux enchères. Muni de son marteau et de sa voie chantonnante, il a pour rôle d’attirer l’attention du public sur les objets mis en vente au cours d’une session. Il doit avoir du charisme, beaucoup d’énergie tout en étant engagé sur les ventes qu’il préside.

C’est ce qui a permis de battir la renommée des grandes maisons de ventes aux enchères telles que Christie’s, Phillips et Bonhams ou encore Marc-Arthur Kohn. De Londres a New-York, en passant par Paris, les grandes villes sont toutes animées par les ventes aux enchères. Faisant le bonheur des collectionneurs mais aussi des particuliers qui souhaitent vendre ou s’offrir un œuvre d’art ou un bel objet qui convient à leurs envies !

Commissaire priseur, quand l’expérience fait toute la différence

Il faut noter que les grandes maisons de vente aux enchères du monde se caractérisent grâce à leur connaissance ainsi que leur savoir-faire en matière de ventes aux enchères. En effet, les meilleurs commissaires priseurs qui se trouvent à la tête de ces établissent sont dotés de multiples casquettes, comme le cas de Marc-Arthur Kohn, le précurseur dans le milieu de l’art français.  En plus d’être en charge de la présidence des ventes données par son établissement, il est aussi un spécialiste de l’estimation et l’évaluation des biens mis en vente. Il est certainement l’un des plus doués dans ce domaine grâce à son œil artistique et son sens du critique.

Après des brillantes années d’études dans l’une des écoles d’art la plus populaire de France, à savoir l’école du Louvre, une année de service militaire réussi et des stages dans le milieu de l’art, Marc-Arthur Kohn est désormais l’un des célèbres commissaires priseurs partout en France, et dans les environs. Il a participé à de nombreuses ventes aux enchères internationales, et très appréciés de ses paires. Il se charge de la gestion des différents départements de sa maison et cela depuis son ouverture en 1975. Il s’occupe de la prise des photos qui constitueront le catalogue de l’établissement, tout en se focalisant dans un domaine bien particulier à savoir les œuvres d’art du 18ème siècle. Cependant, son établissement gère toutefois la vente aux enchères d’art islamique, de céramique chinoise ou encore des voitures de collection.

C’est grâce à ce melting pot d’expérience que l’établissement est de plus en plus sollicité pour mener à bien une vente aux enchères. Elle a su préserver l’authenticité des œuvres qu’elle met en vente tout en leur apportant leur juste valeur. Ainsi, que ce soit pour faire estimer un œuvre ou pour le mettre en vente, la maison Marc-Arthur Kohn se trouve en tête de liste. Il se trouve aujourd’hui sur le même rang que les gros établissements qui s’occupent des ventes aux enchères partout dans le monde, tout en ayant ses clients fidèles.  

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code